Vie de l'association
Formation
Régates 2017
Les balades
 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://assopogo.net/data/fr-articles.xml

JAUGE POGO II 6.50
REGLEMENT DE MONOTYPIE



 

PREAMBULE.
Cette jauge Pogo 2 est tirée de la jauge Pogo 1 existante.
Tous les points abordés avaient été adoptés en assemblée générale de l’Association Internationale Pogo pour le Pogo 1.
Le Pogo 2 est issu de la jauge série de la Classe Mini.(homologation suivant la jauge série édition 2003).
La jauge Pogo 2 vient en complément de la jauge série de la Classe Mini.
« Les contrôles concernant l’application de ce règlement de monotypie pourront être effectués par les associations de classe ou de propriétaires sous la responsabilité de la Classe Mini »(Guide Mini).



L’ESPRIT DE LA JAUGE.
Les bateaux de série sont par définition des bateaux semblables, leurs coureurs sont en conséquences appelés à privilégier l’entraînement en mer, l’approfondissement des connaissances, l’enrichissement de leur expérience et non à modifier certains éléments du bateau visant à lui donner un avantage concurrentiel.
La présente jauge est destinée à favoriser le déroulement des courses en toute équité en dehors de toute lecture ou interprétation visant à en tirer un profit maximal.
En cas de litige quant à la présente jauge, l’autorité habilitée à statuer
( AI Pogo /Classe Mini /FFV) tiendra compte de l’éventuelle démarche du coureur révélant une volonté d’exploiter à son profit le texte ci-dessous et à fortiori d’éventuel trou de jauge.
Attitude qui serait de fait interprétée comme la volonté de rompre le principe d’équité.
La dite autorité sera alors amenée à en tirer les conséquences en exigeant la remise en conformité du bateau à l’esprit de la présente jauge et/ou à défaut à prononcer une pénalité voir la disqualification à l’encontre du coureur.


DISPOSITION TECHNIQUES.
Rappel : les bateaux doivent être identiques au niveau de l’échantillonnage et de la géométrie des divers éléments (y compris les gréements dormants, mât,
bout-dehors et appendices.)(Chapitres S-4-c et suivants du Guide Mini 2003.)

Gréement : mât, bôme et gréement dormant : Z Spars.

Bout-dehors : autorisés , 2 systèmes au choix :
- Diamètre 57 mm Z spars original standard Structures
- Diamètre 57 mm Z spars renforcé standard Structures

Appendices : ils doivent rester conformes aux plans .

Quille : Les profils de quille et de bulbe doivent conserver les profils et échantillonnages initiaux. Il est interdit de meuler la fonte , le plomb, d’apporter toute modification.

Accastillage : une grande liberté est laissée aux propriétaires sur les quantités et positions des taquets, poulies etc.…
Au minimum, on aura :
- 1 winch sur roof.
- 2 winchs de génois.
- 2 hublots et un panneau ouvrant sur roof .
- 1 rail de GV
- L’ouvrant de la trappe arrière de sortie doit être conforme en dimension et échantillonnage à celui fourni par le chantier.

Aménagements intérieurs : ils doivent être vissés ou boulonnés, identiques à la technique utilisée par le chantier Structures. Ils ne pourront être stratifiés. Tout aménagement supplémentaire susceptible de rigidifier la coque est proscrit.
Les aménagements devront comprendre :
- la marche de descente ( obligatoire).
- batteries, deux solutions au choix :
    - dans le coffre prévu pour les deux batteries installé par le chantier Structures (sous la descente).
    - de pars et d'autre de la quille (caisson juste autour de la tête de quille) dans des bacs étanches fixés solidement à la coque.

Les coffres renfermant l’insubmersibilité doivent être conformes à ceux livrés par le chantier. Ces coffres ne doivent présenter aucun évidement.



 

COTES DE QUILLE

COMPLEMENT A LA JAUGE POGO 2

Ce qui suit n’est qu’un complément à la jauge du Pogo 2 qui stipule :

« Les profils de quille et de bulbe doivent conserver les profils et échantillonnages initiaux. Il est interdit de meuler la fonte , le plomb, d’apporter toute modification »

Certes, il n’y a plus de fonte à meuler, mais il est clair qu’aucune modification ne peut être apportée, autre que du surfaçage, d’autant que toute diminution d’épaisseur se fera au dépend de la fine épaisseur de fibre et donc de l’étanchéité, entraînant des apparitions de traces de rouille.

L’AG de décembre 2005 à confirmé cette position.

Néanmoins certaines quilles ayant été modifiées et certaines pouvant, à la suite d’un choc, être amenées à être reprises, il nous est apparu nécessaire d’apporter les précisions suivantes intégrant les tolérances de construction du chantier Structures.

La longueur de corde sera mesurée à 3 niveaux, par une mesure de circonférence avec un mètre ruban.

Ces 3 circonférences, que nous appellerons C200, C600 et C1000, seront mesurées en passant par des points situés respectivement sur le bord d’attaque et sur le bord de fuite et distants de 200 mm, 600 mm, et 1000 mm de la coque (et non de la base du joint de quille). Sur le bord de fuite, ces distances seront prises en suivant la courbure.

Les cotes et tolérances sont les suivantes :

C200= 1 306 mm + /- 10mm

C600= 1 301 mm + /- 10mm

C1000= 1 177 mm + /- 10mm

Le bord d’attaque reste rectiligne sur l’ensemble de la hauteur.

Le bord de fuite ne présente aucune inversion de courbure, sauf sur un rayon de 50 mm maximum à la jonction du bord de fuite et du bulbe.

Précision sur la technique de mesure :

Partir avec la butée du mètre-ruban métallique sur l’extrémité arrière du bord de fuite à chacun des niveaux convenus, dérouler le mètre pour le faire passer par le point correspondant sur le bord d’attaque, revenir à l’arrière et faire appuyer le mètre sur sa butée métallique. La mesure sera lue à ce point de contact.

 

La Classe Mini valide le renfort pour les bout-dehors de Pogo 2

Ce renfort (voir plan) est un tube carré en alu qui se glisse dans le Bout-dehors actuel et qui augmente l’inertie de 40%.



                                                                                    COMPLEMENT A LA JAUGE POGO 2

Validation de  l’utilisationd’un stick de barre de type Ronstan battle stick comme barre de liaison entre les deux barres.
Cet équipement permet le réglage du parallélisme des safrans du pogo 2 en navigation .



 


Date de création : 05/01/2015 18:17
Dernière modification : 05/01/2015 18:17
Catégorie : Vie de l'association - Jauges
Page lue 2168 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !